• l’évaluation du vieillissement musculaire : hypertonie déformante acquise du sujet âgé, vieillissement musculaire accéléré (causes et impact fonctionnel) chez les patients infectés par le VIH (en collaboration avec P. Mercié, G. Chêne Inserm U 897, ISPED Bordeaux), basée sur les cohortes précédemment identifiées, l’impact sur la participation de mesures préventives chez le lombalgique;
  • l’évaluation de la biomécanique du transfert-debout et l’analyse de la motricité et de la statique du tronc, la modélisation des activités locomotrices en ambulatoire et sur de longues durées chez les patients hydrocéphales à pression normale, hémiplégiques, les personnes âgées chuteuses, les parkinsoniens, prenant en considération l’impact des interventions thérapeutiques, et la détermination d’indicateurs d’une amélioration fonctionnelle, mais aussi l’impact fonctionnel et biomécanique de programmes MPR et APA chez les patients âgés sarcopéniques ou avec déviations rachidiennes, les patients VIH sarcopéniques, les sujets hémiplégiques vasculaires et parkinsoniens